Accueil » Vivre in Yvetot Normandie » L’Urbanisme » Le Diagnostic du Territoire

 LE DIAGNOSTIC

Comprendre puis dessiner le territoire


Les études menées ces six derniers mois par la Communauté de communes accompagnée de bureaux d’études spécialisés, ont permis de dresser un diagnostic complet de la Région d’Yvetot. Première étape de la démarche, il a permis d’affiner la lecture du territoire, d’analyser ses forces et contraintes et de déterminer les principaux défis et enjeux auxquels l’intercommunalité doit répondre. Au regard des travaux réalisés et dans la perspective d’un nouveau projet de territoire, plusieurs enjeux ont été identifiés :

 

Logement

Démographie et habitat
 Préserver l’attractivité du territoire ;
 Diversifier et adapter le parc de logements pour répondre aux besoins des habitants (seniors, jeunes couples) ;
 Attirer des familles avec enfants.

 

Offre commerciale

Développement économique et les commerces
 Permettre l’implantation de nouvelles activités économiques tout en permettant à celles existantes de s’agrandir ;
 Favoriser le déploiement des activités tertiaires ;
 Maintenir et valoriser les activités agricoles ;
 Promouvoir les atouts du territoire en faveur du développement touristique (paysage authentique, patrimoine local, identité rurale) ;
 Œuvrer en faveur du maintien de l’offre commerciale

 

Transports

Les déplacements
 Encourager les pratiques alternatives à la voiture individuelle ;
 Réaliser des aménagements en faveur des modes doux (piétons et vélos).

 

Développement économique

Les équipements
 Privilégier l’implantation d’équipements de gamme supérieure (lycées, hôpitaux ou hypermarchés) dans le pôle urbain majeur (Yvetot, Valliquerville, Sainte-Marie-des-Champs), en permettant notamment la réalisation des projets en cours ;
 Renforcer le rôle des polarités secondaires des communes et maintenir l’offre de proximité existante dans les autres communes (équipements scolaires maternelles et primaires, sportifs et de loisirs,…) ;
 Permettre la création d’équipements mutualisés entre communes ;
 Déployer l’aménagement numérique et la téléphonie mobile sur l’ensemble du territoire pour offrir un service optimal pour l’ensemble des usagers.

 

Respect de l'environnement

Les paysages
 Préserver et valoriser les paysages traditionnels : relief, activités agricoles, clos-masures, fossés cauchois, arbres, bâti ;
 Poursuivre l’intégration qualitative des éléments urbains qui constituent des ruptures dans le paysage : infrastructures, entrées de ville, extensions urbaines.
La nature
 Favoriser l’intégration de la nature en ville ;
 Maintenir et développer les continuités écologiques et les milieux interstitiels (fossés, bosquets, haies, prairies) ;
 Protéger durablement les réservoirs de biodiversité (en limitant l’urbanisation périurbaine.
Les risques naturels
 Assurer la préservation et le renforcement du maillage écologique des espaces agricoles et naturels et limiter l’urbanisation des secteurs les plus vulnérables (mouvements de terrain et ruissellement)

 

L’eau
 Réduire les pressions sur la qualité des eaux afin de préserver le bon état de ces milieux et de limiter les risques pour la santé notamment en favorisant des pratiques agricoles et des constructions respectueuses.

Protection du cadre de vie

 

Energie
 Encourager la recherche de performance énergétique dans les projets (rénovation du parc, nouveaux projets) ;
 Etudier la possibilité de développer des sources d’énergies renouvelables.
Les risques et les nuisances technologiques
 Protéger les zones d’habitat en prenant en compte les sources de bruit (route, artisanat, industrie, etc.) et les problématiques des sites/sols pollués.

Les déchets
 Poursuivre les efforts vis-à-vis de la gestion des déchets (réduction, information et sensibilisation du public, collecte des déchets verts).